Vers une histoire transnationale des mouvements de jeunesse

Jeunesse en mouvements
Par Laura Lee Downs
« L’enfance, notre plus doux espoir », proclame Maurice Thorez en août 1936, lors de sa visite de la colonie de vacances d’Ivry-sur-Seine, municipalité communiste de la banlieue parisienne qui construit depuis les années 1920 une politique sociale, sanitaire et éducative pour ses plus jeunes citadins. Si cette attention particulière portée aux enfants était un moyen d’attirer le soutien politique des...
Voir l'article sur Cairn.info