Jalons pour une histoire environnementale contemporaine

Mobilisations pour l’environnement après 1968
Par Stéphane Frioux
Du point de vue de l’histoire, comme de nombreuses autres sciences sociales, l’environnement ne peut pas se concevoir sans l’homme qui le nomme, le définit et s’en fait une représentation, avant de le transformer ou bien de chercher à le protéger. Sans cesse retravaillé par les actions individuelles et collectives, objet d’écrits innombrables depuis les années 1970, il est un fait social incontestable....
Voir l'article sur Cairn.info