L'organisation des professions intellectuelles

188 pages
I.S.B.N.

Sommaire

 
Page 3 à 18

Les professions intellectuelles entre l'État, l'entrepreneuriat et l'industrie

Gisèle Sapiro

 
Page 19 à 36

Médecins, éthique médicale et État en France 1789-1947

Robert A. Nye

 
Page 37 à 54

L'impossible professionnalisation du métier d'ingénieur-conseil (1880-1954)

Odile Henry

 
Page 55 à 76

L'organisation des architectes sous la IIIe République

Denyse Rodriguez Tomé

 
Page 77 à 91

La lutte contre le « chômage intellectuel » : l'action de la Confédération des Travailleurs Intellectuels (CTI) face à la crise des années trente

Alain Chatriot

 
Page 93 à 111

Profession : critique ?

Les défis de l'Association syndicale professionnelle de la critique littéraire de la Belle Époque à la fin des années trente

Marie Carbonnel

 
Page 113 à 139

Propriétaires ou travailleurs intellectuels ?

Les écrivains français en quête d'un statut

Gisèle Sapiro et Boris Gobille

 
Page 141 à 163

La transformation par la participation ?

Le mouvement de 1968 et la « démocratisation des conditions de la production littéraire »

Ingrid Gilcher-Holtey

 
Page 165 à 188

Notes de lecture

Fiche technique de ce numéro

  • Le Mouvement Social
    no 214, 2006/1 - 188 pages
  • I.S.B.N. :