Manager l’environnement (1972-1992)

Gouverner le désir de rivage. La fondation du Conservatoire du littoral, 1972-1978

par Renaud Bécot  Du même auteur

      Giacomo Parrinello  Du même auteur

Résumé

Alors que le Conservatoire du littoral est une organisation emblématique de l’action publique environnementale, sa fondation fut initiée par les acteurs qui étaient à l’origine de l’expansion du tourisme de masse pendant les Trente Glorieuses. Au début des années 1970, les milieux de l’aménagement du territoire et de l’économie des loisirs estiment que la colonisation des rivages érode leur attractivité. Dès lors, le Conservatoire du littoral devient un dispositif de correction des impensés écologiques d’une pression anthropique croissante, en articulant les démarches de protection et de valorisation des littoraux. L’écologisation graduelle de l’organisation se produit dans le travail des agents qui entreprennent une requalification environnementale de dispositifs qui avaient été forgés à des fins d’aménagement du territoire. En s’appuyant sur des archives inédites, cet article retrace la création de cette institution de sa première conception en 1972 à sa consolidation en 1978.

Plan de l’article
  • Aux sources du Conservatoire du littoral
  • Prendre sa place dans l’État
  • La fonction et les outils d’une institution

Autres articles du dossier Manager l’environnement (1972-1992)