Usagers et créateurs de contenus

Le parfait wikipédien. Réglementation de l’écriture et engagement des novices dans un commun de la connaissance (2000-2018)

par Léo Joubert  Du même auteur

Résumé

Les sciences sociales sont parvenues à un consensus sur le fait qu’il n’y a de commun ou de bien commun qu’encadré par des règles consensuelles entre participants. Comment des participants à Wikipédia, qui est un « commun de la connaissance », ont-ils permis l’application des règles en instaurant une surveillance des contributions (des autres). Nous formons l’hypothèse qu’un surveillant est légitime s’il préserve autant la possibilité d’engagement des novices qu’un état jugé consensuel de la réglementation du wiki. Trois périodes sont mises en valeur à l’aide d’indicateurs correspondant à l’évolution de la version française de Wikipédia. Durant sa genèse, de 2000 à 2004, les premiers contributeurs écrivent les règles constitutives. Entre 2004 et 2008, un flux gigantesque de novices oblige les surveillants à s’adapter en précisant les règles et en développant des robots pour gérer la charge de travail. Depuis 2008, de nouveaux dispositifs de surveillance en temps réel apparaissent. Sous la pression de surveillants chevronnés, les règles se transforment en mode d’emploi. Parce qu’aider à devenir un bon contributeur revient à prescrire un comportement légitime, la réglementation renforcée devient compatible avec la surveillance. Au cours de ces trois périodes, la « dialectique de l’engagement et de la réglementation » permet d’appréhender la légitimité de la surveillance au sein d’un commun de la connaissance.

Plan de l’article
  • La naissance de Wikipédia (2000-2004)
    • La tentative Nupedia : l’engagement à l’épreuve de la réglementation
    • La solution Wikipédia : la réglementation à l’épreuve de l’engagement
  • Le flux étire la structure (2004-2008)
    • Le gouvernement par le petit nombre
    • Le robot, ou la règle fixée dans le code
  • La gestion d’une masse documentaire (2008 – aujourd’hui)
    • L’accélération du traitement des controverses
    • Le projet Aide et accueil