Combattants et pacifistes

Une brèche dans la défense nationale ? Le Mouvement suisse contre l’armement atomique (années 1950-1960)

par Hadrien Buclin  Du même auteur

Résumé

Cet article étudie le Mouvement contre l’armement atomique (MCAA), fondé en Suisse en 1958 pour s’opposer au projet de bombe A annoncé par les autorités. La proposition portée par le MCAA d’interdire l’arme atomique a certes été rejetée par la population lors d’un scrutin populaire en 1962, au terme d’une campagne où les partisans du feu nucléaire ont invoqué le spectre d’un affrontement militaire entre les blocs pour légitimer leur projet. Malgré cet échec, le MCAA joue un grand rôle dans l’histoire politique de la Suisse. Il est en effet à l’origine d’une des principales remises en cause de la politique gouvernementale dans l’après-guerre. Le MCAA devient à ce titre un lieu central de transmission d’expériences politiques entre la génération pacifiste engagée depuis la Grande Guerre et celle, plus jeune, qui prépare le terrain pour les nouveaux mouvements sociaux des années 1968.

Plan de l’article
  • Les premiers pas du MCAA et la mise à l’écart des communistes
  • Les divisions au sein de la social-démocratie
  • Le lancement d’une initiative populaire
  • La réponse tactique du PS et les votations sur l’armement atomique
  • Un échec électoral, mais une mobilisation durable