La fabrique du récit historique

Un champ de bataille mémoriel : la guerre civile de 1917-1921 à Samara

par Iaroslav Goloubinov  Du même auteur

Résumé

La société russe est aujourd’hui agitée par de multiples controverses liées à l’interprétation de différents événements historiques. La guerre de 1941-1945 et la période 1917-1920 suscitent même, en un sens, plus d’attention que les questions d’actualité. Ce phénomène se décline à différentes échelles géographiques. La construction et la défense de la mémoire du gouvernement antibolchevique de Samara pendant la guerre civile, allié aux légions tchécoslovaques, éclaire ce processus de commémoration collective du passé à l’échelle d’une région. L’analyse souligne que la société russe n’est pas encore parvenue à construire un langage commémoratif postsoviétique ; des événements vieux d’un siècle sont ainsi interprétés à travers des stéréotypes forgés par le discours soviétique sur la Seconde Guerre mondiale.

Plan de l’article
  • Le Komoutch et le « tournant mémoriel » de l’histoire
  • Les particularités de la guerre civile dans la région de la Volga
  • La mémoire de la guerre civile pendant la période soviétique
  • La mémoire collective et individuelle dans la société russe contemporaine