La santé des soldats entre guerre et paix, 1830-1930

Entre blessures de guerre et guerre des blessures : la « balle humanitaire » en débat en Europe et au Japon, 1890-1905

par Ken Daimaru  Du même auteur

Résumé

L’histoire de la « balle humanitaire » permet de poser un nouveau regard sur les transformations de la médecine militaire et de la représentation des blessures de guerre à l’orée du XXe siècle. À partir d’une approche croisée, en Europe et au Japon, du débat médical sur l’évolution des propriétés balistiques des nouvelles armes à feu, ce texte analyse l’émergence et le développement d’un groupe de médecins experts en « balistique lésionnelle ». Ces professionnels participent, au sein des appareils militaires, à l’anticipation des atteintes corporelles et à l’optimisation des effets du feu, dans un but à la fois curatif et vulnérant. Ainsi les médecins collaborent aux dégâts qu’ils contribuent par vocation à réparer. Nous explorons dans cet article le caractère problématique du concept de « balle humanitaire » et l’appropriation par les acteurs médicaux européens et japonais des dispositifs militaires produits dans le « monde civilisé ». Enfin, nous discutons de la mise en débat public de ces questions, autour de la controverse des balles dum-dum et de la « guerre des blessures ».

Plan de l’article
  • Les origines européennes de la balle humanitaire
  • Civiliser la balle dans le Japon moderne
  • La guerre des blessures au tournant du XXe siècle