In memoriam Christopher Schmidt-Nowara (1966-2015)

Alors que le dossier « Race et citoyenneté dans les Amériques (1770-1910) » était en cours d’achèvement, nous avons appris avec une infinie tristesse la mort de Christopher Schmidt-Nowara, survenue le 27 juin dernier. Christopher avait participé à une journée d’étude du programme STARACO, dont ce dossier est un prolongement, et il avait donné une magnifique conférence sur l’esclavage et l’abolitionnisme au XIXe siècle à l’Université de Nantes le mardi précédent son décès. Nous perdons certes un grand historien du monde ibérique mais surtout un ami chaleureux, disponible et ouvert ; c’est dire le choc que représente sa disparition.

Christopher Schmidt-Nowara était titulaire de la chaire Prince des Asturies à l’Université Tufts, à Boston, depuis 2011. Il avait soutenu sa thèse sous la direction de Rebecca Scott à l’Université du Michigan. Il est l’auteur d’ouvrages, devenus classiques, sur le processus abolitionniste à Cuba et à Puerto Rico1. Avec Josep Maria Fradera, il avait coordonné récemment un remarquable ouvrage collectif sur la question de l’esclavage et de l’antiesclavagisme dans l’Atlantique hispanique2.

Nos pensées vont à sa famille et à sa fille Althea, qu’il se réjouissait de retrouver lorsque nous l’avons vu à Nantes. Ce dossier lui est dédié, modeste hommage à sa mémoire et à son œuvre.