Théories de la participation ouvrière en Allemagne

Sur les origines historiques et théoriques de la codétermination dans les entreprises allemandes

par Bernd Zielinski  Du même auteur

Premières lignes

En Allemagne, les formes de participation des salariés aux décisions et à la gestion des entreprises constituent un élément essentiel de « l’économie sociale de marché ». Ce système institutionnel de régulation économique spécifique, instauré après la Seconde Guerre mondiale, repose notamment sur la codétermination (Mitbestimmung). Celle-ci se concrétise aussi (…)

Plan de l’article
  • Robert von Mohl : une justification de la participation des ouvriers autour des bouleversements de 1848
  • Gustav Schmoller : une utopie de réforme du capitalisme et de la gestion des entreprises à l’époque de l’Empire bismarckien
  • Friedrich Naumann : impérialisme, réforme sociale et « constitutionnalisme de l’usine » au début du XXe siècle
  • Fritz Naphtali : dépasser « l’autocratie » du capitalisme moderne par la démocratie économique
  • Épilogue : la codétermination en Allemagne de l’Ouest après la Seconde Guerre mondiale