Apprendre à consommer au XXe siècle

Catholiques militants et réforme de la consommation en France au XXe siècle

par Marie-Emmanuelle Chessel  Du même auteur

Premières lignes

À côté de l’État et des acteurs publics, des syndicats ou des entreprises, des individus et des organisations ont cherché à transformer les conduites des consommateurs au XXe siècle1. Nous souhaitons regarder ici le rôle des catholiques dans le monde associatif et la manière dont ils ont développé la responsabilisation (…)

Plan de l’article
  • Ligue sociale d’acheteurs et Union féminine civique et sociale : héritages et transmission
    • La Ligue sociale d’acheteurs et l’Union féminine civique et sociale dans l’entre-deux-guerres
    • Un héritage indirect : la formation des ménagères
    • L’enseignement ménager autour de l’UFCS (années 1930 et 1940)
  • Discours et pratiques d’enquêtes : une culture commune ?
    • La formation des femmes
    • La consommation dans l’économie : droits et devoirs des consommateurs
    • Enquêtes sociales et expertise
  • Répertoire des modes d’action et rapport à l’État
    • La lutte contre l’inflation et les « Journées de la bonne acheteuse »
    • La lutte contre l’alcoolisme
    • L’action militante à l’échelle locale

Autres articles du dossier Apprendre à consommer au XXe siècle