Science, industrie, innovation et société au XIXe siècle

par Sophie Chauveau  Du même auteur

Premières lignes

« L’abondance d’inventions est donc encore plus désirable que l’abondance de capitaux pour la société ; elle doit chercher à obtenir cette première base de la création des richesses, comme elle parvient à obtenir la seconde par les banques et les institutions de crédit. »1

Longtemps (…)