Appropriations et constructions partisanes

Un siècle d’histoire politique allemande : commémorer Liebknecht et Luxemburg au Zentralfriedhof Friedrichsfelde de Berlin

par Ariane Jossin  Du même auteur

Résumé

L’enterrement des deux spartakistes Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht en 1919 est à l’origine d’une longue série de mobilisations commémoratives qui traversent l’histoire politique allemande. Cette commémoration, qui se tient essentiellement autour du cimetière de Friedrichsfelde, peine à exister pendant la République de Weimar, est ensuite réduite à des actions isolées sous le IIIe Reich, puis est totalement récupérée par le pouvoir au temps de la RDA, avant que les citoyens ne se la réapproprient après la chute du mur de Berlin en 1989. Cet événement annuel montre une forte permanence, quant à la date de sa tenue, au lieu de la cérémonie et au choix de Liebknecht et Luxemburg (et Lénine) comme personnages centraux de l’action.

Plan de l’article
  • La difficulté de la commémoration de « Karl et Rosa » dans l’entre-deux guerres
  • L’appropriation de l’hommage par les dirigeants socialistes de la RDA
  • Le retour du statut de contre-pouvoir dans l’Allemagne unifiée

Autres articles du dossier Appropriations et constructions partisanes