Chronique

Une lecture de la révolution tunisienne

par Leyla Dakhli  Du même auteur

Résumé

Issue d’une observation sur le vif des événements qui se sont déroulés en Tunisie du 17 décembre 2010 à la fin mai 2011, cette chronique sur la « révolution tunisienne » propose quelques pistes de réflexion et ouvre sur des questions qui se posent pour l’historien, en particulier face à la profusion de sources numériques et face à l’étude de réseaux de contestation et de mobilisation à travers les outils du web 2.0.

Plan de l’article
  • Trop-plein et vide : archiver la révolution
  • Écrire l’histoire d’une cyber-guérilla massive
  • Produire l’information
  • Changer les grilles de lecture ?
  • Révolution créatrice : inventer un répertoire politique