Entre éducation populaire et propagande syndicale : les cours radiophoniques de la CGT sous le Front Populaire

par Morgan Poggioli  Du même auteur

Résumé

Cet article aborde une expérience originale d’éducation populaire, souvent citée en exemple mais finalement assez peu étudiée : les cours radiodiffusés du Centre confédéral d’éducation ouvrière (CCEO) de la CGT, durant le Front populaire. Le CCEO qui, dès sa création en 1933, est conçu comme un outil de démocratisation du savoir a en effet à partir de janvier 1937 l’opportunité d’accéder à un média de masse et d’élargir son audience. Nous verrons donc comment pendant trois ans, à travers l’émission La Voix de la CGT, le syndicat a investi les ondes, fait l’apprentissage des exigences particulières de l’exercice radiophonique et s’est efforcé de concilier mission éducative et tentation propagandiste.

Plan de l’article
  • Ruée syndicale et formation des nouveaux adhérents
  • Nouveau public, nouvelles attentes
  • La Voix de la CGT : genèses et organisation
  • Structuration des émissions
  • « Cours » et « causeries » : enseignants et dirigeants de la CGT à l’antenne
  • Militants au micro
  • Quelques indices de la réception de La Voix de la CGT
  • Le courrier des auditeurs
  • Le lien radiophonique