Démocratiser l’Allemagne de l’Ouest après 1945 : une association française d’éducation populaire sur le terrain, Peuple et Culture

par Marie-Bénédicte Vincent   Du même auteur

Résumé

Les Alliés envisageaient en 1945 la dénazification de l’Allemagne non seulement dans sa dimension punitive, mais également dans une perspective éducative en vue de la démocratisation du peuple allemand. Vaste entreprise, à laquelle les fonctionnaires en poste en zone d’occupation française se consacrèrent en coopération avec des militants d’éducation populaire tels ceux de Peuple et Culture (PEC). En se fondant sur les archives de cette association privée, l’article se propose de montrer le transfert de méthodes éducatives dans l’immédiat après-guerre entre la France et la zone d’occupation française, mais aussi les effets de l’expérience allemande dans l’évolution de PEC en France, avant de voir comment, dans les années 1960, la dynamique de l’exportation cède la place à de véritables échanges franco-allemands fondés sur la convergence des deux sociétés.

Plan de l’article
  • Les valeurs fondatrices de Peuple et Culture
  • L’engagement de PEC en zone française d’occupation allemande
  • PEC et les Universités populaires allemandes
  • L’exportation outre-Rhin des techniques éducatives
  • L’enquête sociale
  • Les fiches de lecture
  • Des ciné-clubs…
  • …aux télé-clubs
  • Les effets de l’expérience allemande sur PEC en France
  • Un chantier inspiré de l’expérience allemande : l’éducation civique
  • L’effet multiplicateur de Rovan
  • La dynamique des échanges PEC franco-allemands des années 1960
  • Les stages en coopération avec les syndicats allemands
  • Conclusion