Les transformations de la carte universitaire depuis les années 1960 : constats et enjeux

par Myriam Baron   Du même auteur

Résumé

Évoquer les transformations de la carte universitaire en France au cours des 50 dernières années conduit à s’interroger sur le niveau géographique privilégié mais aussi sur la production et l’utilisation de tels documents. Ces quelques jalons posés, la carte universitaire du début des années 2000 est brossée à grands traits : d’une part, en se référant aux villes et à leur hiérarchie, très présente dans la structuration du « fait universitaire » ; d’autre part, en accordant une place significative à la dimension régionale, qui révèle de remarquables évolutions au cours des 25 dernières années. Ces caractéristiques ne peuvent être uniquement les conséquences du dernier plan « U 2 000 ». Les exemples de la Bretagne et de l’Ile-de-France montrent que les décisions ont été prises dès le début des années 1960. Ce qui conduit à s’interroger sur les relations entre productions cartographiques et aménagements du territoire.

Plan de l’article
  • Introduction : carte universitaire ou cartes universitaires ?
  • La carte universitaire au début des années 2000
  • Densités et spécialisations universitaires régionales
  • 1960-2000 : les transformations de la carte universitaire… dans la continuité
  • « U 2000 », un aboutissement des décisions prises dans les années 1960 ?
  • Conclusion : cartes universitaires et aménagement du territoire, du passé faisons table rase ?