Les cercles féminins de la Qubaysiyya à Damas

par Aurelia Ardito  Du même auteur

Résumé

À partir d’un lien purement individuel qui s’installe et grandit entre une enseignante – anīsa – et ses disciples, les cercles féminins de la Qubaysiyya sont actuellement en train d’œuvrer pour un grand changement social en Syrie. À travers son engagement de prêche dans les maisons et dans les mosquées, son activisme dans des œuvres caritatives et de bienfaisance et sa présence constante auprès des jeunes filles et des femmes, la Qubaysiyya est en train d’affirmer sa propre autorité religieuse, d’abord auprès des femmes et ensuite chez l’autorité religieuse reconnue – traditionnellement composée par des hommes – à Damas. Cette présence, particulièrement active à Damas depuis les années 1980, s’impose de plus en plus sur la scène publique et donne un nouvel espace d’action aux femmes qui va au-delà des liens familiaux et des frontières nationales syriennes.

Plan de l’article
  • La religiosité féminine dans l’Islam
  • L’essor des cercles féminins à Damas
  • Les cercles et les anīsat. La hiérarchisation au pouvoir
  • Activités et message
  • Les cercles et les relations familiales
  • Conclusion