La montée des cadres

Le recrutement et la gestion des ingénieurs à Alais, Froges et Camargue durant l’entre-deux-guerres

par Cédric Neumann  Du même auteur

Résumé

Durant l’entre-deux-guerres, la compagnie Alais, Froges et Camargue (AFC) étoffe son encadrement technique par le recrutement d’ingénieurs diplômés. Dans le même temps se mettent en place des procédures de gestion spécifiques aux ingénieurs. Celles-ci se caractérisent par un contrôle plus fort de la compagnie sur ses ingénieurs. L’objectif de cet article est d’analyser les modalités de la gestion des carrières des ingénieurs à partir des correspondances conservées dans les dossiers individuels du personnel. Nous montrerons que les lettres d’engagement signées par les ingénieurs renforcent la subordination de ceux-ci par rapport à la direction d’AFC. De même, on assiste durant la période à un accroissement des obligations professionnelles des ingénieurs et un étiquetage de leurs performances professionnelles dont dépend le déroulement de leurs carrières.

Plan de l’article
  • Les caractéristiques professionnelles des ingénieurs d’AFC
  • La dépendance des ingénieurs vis-à-vis d’AFC à travers les lettres d’engagement
  • Accroissement des obligations professionnelles des ingénieurs et dynamique de carrière
  • Gestion individualisée des carrières et étiquetage des performances
  • Conclusion

Autres articles du dossier La montée des cadres