Que rendre après l’irréparable ? Évaluations et restitutions des biens spoliés durant l’Occupation dans le cadre des procédures judiciaires de l’après-guerre

par Florent Le Bot  Du même auteur

Résumé

La question des restitutions des biens juifs spoliés en France durant la Seconde Guerre mondiale demeure d’actualité. La création en 1997 de la Mission d’étude sur la spoliation des Juifs de France, puis la mise en place en 1999 de la Commission pour l’indemnisation des victimes de spoliation en témoignent. Pourtant les restitutions ont été engagées dès l’année 1944. L’absence alors de commission chargée d’encadrer l’ensemble des procédures, ainsi que la multiplicité et parfois la complexité de celles-ci, comme l’illustrent les procédures judiciaires étudiées dans l’article, permettent d’éclairer ce paradoxe.