Quand le récit de guerre n’est pas encore de l’histoire : comptabiliser, punir, réparer

par Nathalie Moine  Du même auteur

Premières lignes

Alors que l’expérience de la guerre est unanimement vécue comme une plongée dans le chaos, une destruction des repères interdisant tout surgissement de la vérité1, ce sont les tentatives, parfois au cœur même du conflit, de mettre en forme ce chaos, d’établir la chaîne des événements, de comptabiliser les pertes, qui se retrouvent (…)