Les travailleurs des services à Las Vegas depuis les années 1980

par Marianne Debouzy  Du même auteur

Résumé

A une époque où le mouvement syndical américain voit fondre ses effectifs et connaît une crise grave, Las Vegas, capitale du jeu, est la ville la plus fortement syndiquée des États-Unis. L’article s’efforce d’expliquer ce paradoxe et ce qu’il révèle sur les possibilités qu’ont les travailleurs des services de se mobiliser et d’agir collectivement afin d’obtenir des salaires, des conditions de travail et une couverture sociale satisfaisantes. Las Vegas est à la fois excentrique et typique de l’évolution du développement économique et urbain des États-Unis. Un historique de la croissance de Las Vegas, de la restructuration de l’industrie du jeu et du divertissement au profit de très grands groupes, l’étude de la composition ethnique et professionnelle des personnels de service permettent d’éclairer l’évolution du syndicat des Culinary Workers. L’histoire de ce syndicat et de ses luttes est révélatrice des spécificités du militantisme de certains travailleurs des services mais aussi des débats qui traversent le mouvement syndical concernant ses modes d’action, ses stratégies et ses orientations. Le militantisme des travailleurs des services de Las Vegas est significatif du renouveau d’une partie du mouvement syndical américain. Est-il pour autant annonciateur d’un renouveau plus global ’