Les femmes dans la question de l’emploi au Japon

par Bernard Thomann  Du même auteur

Premières lignes

En 1984, Sumiya Mikio, grand historien du travail et alors président de l’Institut Japonais du Travail, fit remarquer que l’emploi féminin n’avait jamais réellement été intégré à une théorie globale des relations du travail au Japon 1. En effet, l’abondante littérature sur ce sujet a été surtout consacrée aux grandes entreprises (…)