Les marches de protestation aux États-Unis ( XIXe – XXe siècles)

par Marianne Debouzy  Du même auteur

Résumé

Les marches sont une forme d’action privilégiée des mouvements sociaux aux États-Unis comme en témoignent leur omniprésence et leur prolifération à diverses époques. Le répertoire de ces marches est d’une variété étonnante. Est-ce le signe d’une spécificité américaine ? Y a-t-il une tradition des marches aux États-Unis et pourquoi ? Cet article étudie sélectivement les formes qu’elles ont prises, leur mode d’organisation, leurs mots d’ordre, leurs rituels, leurs symboles et leur fonction. Que nous révèlent ces marches de la nature du politique aux États-Unis? Elles sont souvent spectaculaires mais n’impliquent pas un engagement idéologique fort. Ne reflètent-elles pas avant tout la méfiance à l’égard du politique et des politiciens et l’incapacité des organisations traditionnelles (partis, syndicats) à servir de relais à l’expression politique des citoyens ?