A propos des représentations et des rapports sociaux sexués : identité professionnelle et masculinité chez les dockers français ( XIXe – XXe siècles)

par Michel Pigenet  Du même auteur

Résumé

Figure emblématique d’une virilité ouvrière synonyme de force, d’endurance, de bravoure physiques et morales, les dockers n’ont jamais refusé l’image et les attributs que, pour le meilleur et le pire, le regard des autres leur renvoyait. En dépit d’une histoire plus ou moins exclusivement masculine que ne le dit la légende, les modalités sociales et matérielles d’exercice du travail ont contribué à inclure la virilité au nombre des composantes majeures d’une identité de métier à forte tonalité communautaire. A travers le cas « exemplaire » des dockers, l’article revient sur les fondements et les enjeux de l’identification sexuée d’une profession.