Citoyenneté, république et démocratie en France de 1789 à 1899 (CAPES et Agrégation d’Histoire 2015)

Bibliographie des publications du Mouvement social pour la question d’histoire contemporaine de l’Agrégation et du CAPES d’Histoire 2015

Sélection thématique d’articles et de publications, disponible également sous la forme de bibliographie partagée avec Zotero.

Un lien direct vers une version en ligne des articles est proposé ; consulter la page dédiée pour retrouver tous les moyens de se procurer le Mouvement social.

Monographies et numéros spéciaux


M. Pigenet, D. Tartakowsky (dir.), Histoire des mouvements sociaux en France de 1814 à nos jours. Paris, La Découverte, 2012, 750 p.
Faire autorité dans la France du XIXe siècle, sous la direction de Pierre Karila-Cohen, numéro 224, 2008.
Les droits de l’homme en politique, sous la direction de M. Rebérioux, numéro 183, 1998.
Paris-province 1900, sous la direction de M. Rebérioux, numéro 160, 1992.
Les prud’hommes, XIXe-XXe siècle, sous la direction d’A. Cottereau, numéro 141, 1987.
J. Baubérot (dir.), Christianisme et monde ouvrier, Paris, Éditions ouvrières, 1975. Disponible sur  Gallica.
Réformisme et réformistes français, sous la direction de J. Julliard, numéro 87, avril-juin 1974.
L’anarchisme ici et là, hier et aujourd’hui, sous la direction de J. Maitron, numéro 83, avril-juin 1973.
Non-conformistes des années 90, numéro 75, avril-juin 1971.
Colloque universitaire pour la commémoration du centenaire de la commune de 1871, Paris, 21-23 mai 1971, numéro 79, avril-juin 1972.

Études générales


S. Kroen, « La république, oui ; Mais qu’en est-il de la démocratie ? », Le Mouvement Social, décembre 2004, p. 91‑103. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.209.0091 >.
C. Prochasson, « La politique comme culture », Le Mouvement Social, août 2002, p. 123‑128. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.200.0123 >.
M. Rebérioux, « La montée en première ligne de la citoyenneté », Le Mouvement Social, juin 1995, p. 3‑8. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1995_171_0003 >.
P. Rosanvallon, « Citoyenneté politique et citoyenneté sociale au XIXe siècle », Le Mouvement Social, juin 1995, p. 9‑30. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1995_171_0009 >.

Mouvements sociaux


S. Bonnet, C. Santini, et H. Barthelemy, « Les “sauvages” de Futeau, verriers et bûcherons d’Argonne aux XVIIIe et XIXe siècles », Le Mouvement social, octobre 1966, p. 143‑180. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777125 >.
 
M. Dommanget, « Les Jacques dans la tradition révolutionnaire et la chanson », Le Mouvement social, janvier 1967, p. 113‑125. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777239 >.
 
M. Pigenet et D. Tartakowsky, « Les marches en France aux XIXe et XXe siècles : récurrence et métamorphose d’une démonstration collective », Le Mouvement Social, janvier 2003, p. 69‑94. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.202.0069 >.
 
J.W. Scott, « Les verriers de Carmaux, 1856-1895 », Le Mouvement social, juillet 1971, p. 67‑93. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807307 >.
 
D. Steenhuyse, « Quelques jalons dans l’étude du thème du “Grand Soir” jusqu’en 1900 », Le Mouvement social, avril 1971, p. 63‑76. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807338 >.
 

Religion et politique

R.P.P. Droulers et P. Bonnet-Laborderie, « Catholicisme et Mouvement ouvrier en France au XIXe siècle. L’attitude de l’Episcopat », Le Mouvement social, octobre 1966, p. 15‑46. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777121 >.
 
S. Milbach, « Lamennais : « une vie qui sera donc à refaire plus d’une fois encore ». Parcours posthumes », Le Mouvement Social, février 2014, p. 75‑96. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.246.0075 >.
 
F. Ploux, « Les curés historiens de village et les tentatives de restauration de l’autorité cléricale après la Révolution », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 21‑33. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0021 >.
 
E. Poulat, « Déchristianisation du prolétariat ou dépérissement de la religion? », Le Mouvement social, octobre 1966, p. 47‑59. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777122 >.
 

Histoire sociale de l’État et des élites

M.O. Baruch, « L’empire (des fonctionnaires) du milieu », Le Mouvement Social, mars 2007, p. 5‑11. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.218.0005 >.
 
J. Le Bihan, « Les « gradés » de préfecture ou l’émergence contrariée de nouveaux « cadres » administratifs au XIXe siècle », Le Mouvement Social, mars 2007, p. 13‑28. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.218.0013 >.
 
N. Bourguinat, « Le maire nourricier : renouvellements et déclin d’une figure tutélaire dans la France du XIXe siècle », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 89‑104. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0089 >.
 
J.-F. Chanet, « La férule et le galon.  Réflexions sur l’autorité du premier degré en France des années 1830 à la guerre de 1914-1918. », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 105‑122. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0105 >.
 
A. Costes, « P.-J. Proudhon et Adolphe Blanqui », Le Mouvement social, juillet 1964, p. 71‑75. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777284 >.
 
M. Gribaudi, « Le savoir des relations : liens et racines sociales d’une administration dans la France du XIXe siècle », Le Mouvement Social, septembre 2009, p. 9‑38. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.228.0009 >.
 
F. Guillet, « Entre stratégie sociale et quête érudite : les notables normands et la fabrication de la Normandie au XIXe siècle », Le Mouvement Social, avril 2003, p. 89‑111. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.203.0089 >.
 
P. Karila-Cohen, « L’autorité, objet d’histoire sociale », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 3‑8. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0003 >.
 
A. Lignereux, « La force morale de la gendarmerie. Autorité et identité professionnelle dans la France du premier xixe siècle », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 35‑46. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0035 >.
 
J. Lyon-Caen, « Un magistère social : Eugène Sue et le pouvoir de représenter », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 75‑88. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0075 >.
 
S. Richez, « Le facteur rural des postes en France avant 1914 : un nouveau médiateur au travail », Le Mouvement Social, mars 2007, p. 29‑44. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.218.0029 >.
 

La démocratie sociale en question : pouvoir et politique au travail

A. Cottereau, « Justice et injustice ordinaire sur les lieux de travail d’après les audiences prud’homales (1806-1866) », Le Mouvement social, octobre 1987, p. 25. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778206 >.
 
P. Delsalle, « Tisserands et fabricants chez les prud’hommes dans la région de Lille-Roubaix-Tourcoing (1810-1848) », Le Mouvement social, octobre 1987, p. 61. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778207 >.
 
M. Kieffer, « La législation prud’homale de 1806 a 1907 », Le Mouvement social, octobre 1987, p. 9. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778205 >.
 
C. Lemercier, « Discipliner le commerce sans corporations. », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 61‑74. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0061 >.
 
T. Le Roux, « L’effacement du corps de l’ouvrier. La santé au travail lors de la première industrialisation de Paris (1770-1840) », Le Mouvement Social, mars 2011, p. 103‑119. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.234.0103 >.
 

Anarchisme et anarcho-syndicalisme

P. Aubery, « L’anarchisme des littérateurs au temps du symbolisme », Le Mouvement social, octobre 1969, p. 21‑34. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807191 >.
 
C. Bantman, « « Anarchistes de la bombe, anarchistes de l’idée » : les anarchistes français à Londres, 1880-1895 », Le Mouvement Social, février 2014, p. 47‑61. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.246.0047 >.
 
L.S. Ceplair, « La théorie de la grève générale et la stratégie du syndicalisme: Eugène Guérard et les cheminots français dans les années 1890 », Le Mouvement social, juillet 1981, p. 21. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777587 >.
 
J. Julliard, « Fernand Pelloutier et les origines du syndicalisme d’action directe », Le Mouvement social, avril 1971, p. 3‑32. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807336 >.
 
J. Julliard, « Théorie syndicaliste révolutionnaire et pratique gréviste », Le Mouvement social, octobre 1968, p. 55‑69. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777226 >.
 
J. Maitron, « Le groupe des Etudiants Socialistes Révolutionnaires Internationalistes de Paris (1892-1902): Contribution à la connaissance des origines du syndicalisme révolutionnaire », Le Mouvement social, janvier 1964, p. 3‑26. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777262 >.
 
J. Maitron et A. Droguet, « La Presse anarchiste francaise de ses origines a nos jours », Le Mouvement social, avril 1973, p. 9. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807385 >.
 
J. Masse, « Les anarchistes varois (1879-1921) », Le Mouvement social, octobre 1969, p. 35‑49. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807192 >.
 

Études chronologiques

Avant 1848

R.J. Bezucha, « Aspects du conflit des classes a Lyon, 1831-1834 », Le Mouvement social, juillet 1971, p. 5. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807305 >.
 
J. Guilhaumou, « L’idéologie du Pere Duchesne : les forces adjuvantes (14 juillet – 6 septembre 1793) », Le Mouvement social, octobre 1973, p. 81. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3806994 >.
 
M. Larrère, « Ainsi paradait le roi des barricades. Les grandes revues de la garde nationale, à Paris, sous la Monarchie de Juillet », Le Mouvement Social, juin 1997, p. 9‑32. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1997_179_0009 >.
 
É. Pierre, « Père affaibli, société en danger : la diffusion d’un discours sous les monarchies », Le Mouvement Social, septembre 2008, p. 9‑20. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.224.0009 >.
 

Seconde République et Second Empire

M. Dommanget, « La vie de Blanqui sous le Second Empire: De la Sortie de Belle-ile a la Sortie de Sainte-Pelagie (1er Decembre 1857-12 Mars 1864) », Le Mouvement social, avril 1961, p. 30. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777427 >.
 
A. Faure, « Pages arrachées à l’histoire de la déportation politique au XIXe siècle », Le Mouvement Social, décembre 1992, p. 3‑6. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1992_161_0003 >.
 
R. Huard, « La préhistoire des partis. Le Parti républicain dans le Gard de 1848 a 1881 », Le Mouvement social, avril 1979, p. 3. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777699 >.
 
A. Perrier, « Alfred Durin et le “Carillon républicain” à Limoges en 1848 », Le Mouvement social, juillet 1961, p. 20. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777179 >.
 
F. Rude, « Mourir à Douéra », Le Mouvement Social, décembre 1992, p. 7‑24. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1992_161_0007 >.
 
G. Thuillier, « Les souffrances des prisonniers de Clamecy (décembre 1851-mars 1852) », Le Mouvement Social, décembre 1992, p. 25‑42. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1992_161_0025 >.
 

Autour de la Commune

J. Archer, « La Commune de Lyon (mars-avril 1871) », Le Mouvement social, octobre 1971, p. 5. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807010 >.
 
R. Brecy, « Deux chansons communardes sauvees par le colportage et la transmission orale », Le Mouvement social, janvier 1975, p. 121. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807169 >.
 
H. Dubief, « L’administration de la Bibliothèque Nationale pendant la Commune », Le Mouvement social, octobre 1961, p. 30‑43. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777099 >.
 
J. Maitron, « Deux militants de la Commune », Le Mouvement social, octobre 1961, p. 44‑57. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777100 >.
 
J. Maitron et G.M. Thomas, « L’Internationale et la Commune à Brest », Le Mouvement social, octobre 1962, p. 46. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777090 >.
 
A. Moutet, « Le Mouvement ouvrier à Paris du lendemain de la Commune au premier congrès syndical en 1876 », Le Mouvement social, janvier 1967, p. 3‑39. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777235 >.
 
J. Rougerie, « Composition d’une population insurgée L’exemple de la Commune », Le Mouvement social, juillet 1964, p. 31‑47. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777282 >.
 
J. Rougerie, « Comment les Communards voyaient la Commune », Le Mouvement social, octobre 1961, p. 58‑67. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777101 >.
 
J. Rougerie, « Quelques documents nouveaux pour l’histoire du Comité central républicain des vingt arrondissements », Le Mouvement social, octobre 1961, p. 3‑29. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777098 >.
 
R. Tombs, « Les Communeux dans la ville: des analyses récentes à l’étranger », Le Mouvement Social, juin 1997, p. 93‑104. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1997_179_0093 >.
 
M. Vuilleumier, « Les exilés communards en Suisse », Le Mouvement social, avril 1977, p. 47. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778130 >.
 
M. Vuilleumier, « Le gouvernement de Versailles, les autorites suisses et les proscrits de laCommune en 1871 », Le Mouvement social, janvier 1962, p. 28. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777081 >.
 

IIIe République

G. Alapetite, « Grève des mineurs et conventions d’Arras », Le Mouvement Social, septembre 1993, p. 17‑24. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1993_164_0017 >.
 
F. Basch, « Victor Basch et l’affaire Dreyfus », Le Mouvement Social, mars 1994, p. 9‑38. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1994_166_0009 >.
 
V. Duclert, « La Ligue de “l’époque héroïque”: la politique des savants », Le Mouvement Social, juin 1998, p. 27‑60. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1998_183_0027 >.
 
M.-C. Genet-Delacroix, « Esthétique officielle et art national sous la Troisième République », Le Mouvement social, avril 1985, p. 105. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778703 >.
 
C. Geslin, « Le syndicalisme ouvrier en Bretagne avant 1914 », Le Mouvement social, avril 1984, p. 45. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778337 >.
 
Y. Lequin, « Classe ouvrière et idéologie dans la région Lyonnaise à la fin du XIXe siècle (vers 1870-1914) », Le Mouvement social, octobre 1969, p. 3‑20. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807190 >.
 
M. Malatesta, « La crise de la fin de siècle en Italie et en France : magistrats, hommes politiques et droits humains », Le Mouvement Social, juillet 2007, p. 149‑168. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.3917/lms.219.0149 >.
 
J. Michel, « Ordre public et agitation ouvrière: l’habileté du préfet Alapetite », Le Mouvement Social, septembre 1993, p. 7‑16. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1993_164_0007 >.
 
J. Michel, « Syndicalisme minier et Politique dans le Nord-Pas-de-Calais: le cas Basly (1880-1914) », Le Mouvement social, avril 1974, p. 9. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807025 >.
 
C. Mondonico-torri, « Aux origines du Code de la nationalité en France », Le Mouvement Social, juin 1995, p. 31‑46. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1995_171_0031 >.
 
Y.-G. Paillard, « Une issue coloniale a la crise des “elites” de la fin du XIXe siecle? », Le Mouvement social, janvier 1987, p. 45. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778519 >.
 
M. Perrot, « Les ouvriers en grève (France, 1871-1890) », Le Mouvement social, janvier 1973, p. 3. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807266 >.
 
M. Poperen, « Création des Bourses du Travail en Anjou 1892-1894 », Le Mouvement social, juillet 1962, p. 39‑55. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777530 >.
 
J. Quellien, « Un milieu ouvrier reformiste : syndicalisme et reformisme a Cherbourg a la “Belle Epoque” », Le Mouvement social, avril 1984, p. 65. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778338 >.
 
S. Reynolds, « Allemane avant l’allemanisme: jeunesse d’un militant (1843-1880) », Le Mouvement social, janvier 1984, p. 3. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777856 >.
 
G. Rousseau, « De la révolution à la réforme: les avatars d’un comité vaillantiste auvergnat (1897-1900) », Le Mouvement social, juillet 1989, p. 5. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778801 >.
 
O. Roynette-gland, « L’armée dans la bataille sociale : maintien de l’ordre et grèves ouvrières dans le Nord de la France (1871-1906) », Le Mouvement Social, juin 1997, p. 33‑58. Disponible sur : < http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=LMS_1997_179_0033 >.
 
P. Schottler, « Politique sociale ou lutte des classes: notes sur le syndicalisme “apolitique” des Bourses du Travail », Le Mouvement social, juillet 1981, p. 3. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777586 >.
 
J.W. Scott, « Social History and the History of Socialism: French Socialist Municipalities in the 1890’s », Le Mouvement social, avril 1980, p. 145. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3778012 >.
 
Z. Sternhell, « Barrès et la gauche: du boulangisme à “la cocarde” (1889-1895) », Le Mouvement social, avril 1971, p. 77‑130. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807339 >.
 
R. Trempé, « Le réformisme des mineurs français à la fin du XIXe siècle », Le Mouvement social, octobre 1968, p. 93‑107. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3777229 >.
 
M. Winock, « La scission de Châtellerault et la naissance du parti “allemaniste” (1890-1891) », Le Mouvement social, avril 1971, p. 33‑62. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.2307/3807337 >.